Raccorder facilement votre poêle à bois à un conduit d’évacuation

Vous souhaitez vous équiper d’un poêle à bois et vous vous interrogez sur la mise en place du conduit d’évacuation des fumées ? Nous vous apportons nos conseils, que ce soit dans le cadre d’une simple mise aux normes d’une installation existante ou pour la création d’un conduit de raccordement neuf. Quels travaux faut-il prévoir ? Quels sont les règles et les contraintes ? Découvrez nos conseils dans le cadre de l’installation, du remplacement de votre poêle à bois ou à granulés.

Quels types de conduit d’évacuation de poêles à bois ?

Le conduit d’évacuation doit être adapté avec l’appareil de chauffage que vous souhaitez raccorder. Si vous possédez un ancien conduit de fumée ou une cheminée, il suffira de vérifier les conditions de sécurité pour installer un tubage adapté à la configuration de votre poêle à bois. S’il n’y a pas de conduit de fumée, il faudra alors le créer. Pour cela, il faudra absolument faire appel à un professionnel qualifié, car les enjeux de sécurité sont importants et réglementés.

Mise aux normes ou utilisation d’un conduit existant

Si vous disposez d’un conduit de fumée existant, le professionnel s’assurera de sa sécurité et adaptera ou installera un tubage qui tirera les meilleures performances de votre poêle à bois. En effet, si le conduit est sous-dimensionné, il risquera de refouler les fumées, et s’il est surdimensionné, votre appareil de chauffage sera en surconsommation de combustible. C’est pourquoi l’opération doit être réalisée par un expert qualifié qui dimensionnera l’évacuation en fonction de votre poêle.

Création d’un conduit de raccordement

Si votre ancien conduit n’est pas utilisable pour des raisons de sécurité, ou si vous ne possédez pas de conduit de fumée, il existe des solutions pour créer un conduit d’évacuation de fumée. La complexité de mise en œuvre de l’ouvrage et les normes de sécurité sont importantes : c’est pourquoi nous vous apportons toute notre expertise. Le conduit sera installé en adéquation avec le poêle et la puissance que vous souhaitez installer, et l’emplacement dans le respect des contraintes de sécurité et d’efficacité du bâtiment.